Familles par secteur

Peinture

ima-peinture-2On classe les peintures selon leur liant principal :

  • Liants naturels : huiles siccatives naturelles ou gommes produites par des résineux.
    Très anciennement utilisés, employés pour la restauration des meubles et les peintures pour artistes.
  • Dérivés du caoutchouc : obtenus par modification chimique du caoutchouc naturel (chloration ou traitement thermique). Produits offrant une excellente résistance à l'eau et utilisés en milieu corrosif ou marin.
  • Vinyliques et acryliques (polychlorures de vinyle) : le choix des monomères permet de s'adapter aux performances recherchées (les dérivés acryliques ont une meilleure stabilité que les dérivés vinyliques). Liants utilisés principalement pour les peintures en dispersion aqueuse.
  • Alkydes (glycérophtaliques) : obtenus à partir d’huiles naturelles plus ou moins modifiées par d’autres substances. Liants durcissant à température ambiante sous l'action de l'oxygène ou à chaud par réaction avec d'autres résines.
  • Polyesters : obtenus par réaction entre des polyacides et des polyalcools ne contenant pas de dérivés d’huiles naturelles... Liants durcissant par polycondensation interne ou avec des partenaires réactionnels aminoplastes.
  • Phénoliques (résoles) : produits de réaction de phénols avec des aldéhydes. Rarement utilisables seuls (car durs et cassants), on les utilise après modification chimique ou en combinaison avec d’autres résines compatibles.
  • Aminoplastes : produits de réaction d’aldéhydes avec des dérivés aminés (urée, mélamine, guanidine...). Rarement employés seuls, ce sont des partenaires réactionnels très utilisés avec des résines comportant des groupes réactifs.
  • Epoxydes : les résines comportant des fonctions époxydiques réagissent par addition avec divers groupes chimiques. Liants durcissant à température ambiante ou à chaud selon la nature des partenaires réactionnels.
  • Polyuréthanes : obtenus par addition entre un partenaire réactionnel portant des fonctions isocyanates et un autre contenant des fonctions réactives. La réaction se faisant à température ambiante, il y a nécessité d’opérer le mélange des 2 composants juste avant emploi.

Encres

ima-encres-2La plus grande partie des encres actuelles, basées sur des principes anciens, sont de forme classique, mais, avec des formules de plus en plus élaborées, en particulier par les opportunités offertes par les matières nouvelles.

Telles sont :
- les encres offset à base de résines et d'huiles
- les encres héliogravure et flexographie à base de solvants
- les encres sérigraphie

  • Les encres à base d’huile végétale : les huiles minérales (hydrocarbures pétroliers à point d'ébullition élevé) sont remplacées dans ces encres par des dérivés d'huiles végétales. L'impression ne dégage donc pas de composés organiques volatils lors du séchage.
  • Les encres à l’eau
  • Les encres réticulant sous l’action des rayons ultra-violets : le liant des encres UV est constitué d'un mélange de monomères, de prépolymères et d'additifs. On y ajoute une substance – le photo-initiateur – qui absorbe l'énergie des rayons ultra-violets de longueur d'onde déterminée, et la transfére aux éléments du liant. Les encres UV sont très brillantes. Elles sont compatibles avec de nombreux supports : papier, films plastique, métal. Elles ne dégagent aucun composé organique volatil

Colles

ima-collesLes colles sont utilisées dans des applications très diverses, du gratte-ciel, au livre d’écolier, de la navette spatiale à un sac de ciment, du téléphone portable à la paire de chaussures. Comme beaucoup d'autres éléments de notre vie quotidienne, tous ces objets et toutes ces structures sont fabriqués en partie grâce aux colles, dont les propriétés permettent de répondre à des cahiers des charges très variés :
- Esthétisme
- Polyvalence
- Solidité
- Durabilité
- Etanchéité

  • Dispersion / émulsion : dispersion ou émulsion d'un adhésif solide dans l'eau ou dans un solvant organique. Le durcissement est provoqué par évaporation de l'eau ou du solvant. Les colles naturelles sont souvent en phase aqueuse alors que les adhésifs synthétiques sont plutôt solvantés.
  • Colle bi-composants : colle constituée d'une résine et d'un durcisseur qui polymérise par réaction du mélange des 2 composants. Le produit est préparé avant utilisation et peut être utilisé dans un laps de temps limité caractérisé par la durée de vie en pot (pot life).
  • Colle contact : colle solvantée réagissant à la pression. Les 2 substrats sont encollés puis pressés l'un contre l'autre pour provoquer le durcissement. La plus connue de ces colles est le Néoprène.
  • Hot-melt : c’est une colle solide à température ambiante qui devient liquide lorsqu’elle est chauffée et qui reprend son état initial à température ambiante sans modification chimique. Les domaines d’utilisation des colles thermofusibles : arts graphiques, transformation du papier, conditionnement, assemblage.
  • Colle UV : produit de collage qui polymérise par réaction aux ultra-violets. Au moins l'un des substrats à assembler doit être transparent aux UV. Sa mise en œuvre nécessite une installation d'insolation UV. Généralement utilisé dans le secteur électronique, en potting et pour le collage, en surface des composants. Convient également pour coller le verre sur différents substrats.
  • Cyanoacrylate ou "colle instantanée" / "colle universelle" : produit mono-composant de collage qui polymérise par réaction anionique. Appelé également "colle instantanée" pour à sa prise très rapide. Sa compatibilité avec un grand nombre de matériaux lui confère aussi le qualificatif de "colle universelle". S'applique en faible épaisseur sur des pièces de petites dimensions.

Couleurs

ima-couleurs-2Dans le domaine des arts et des loisirs, la couleur existe à travers des matériaux et des techniques picturales qui la rendent visible. Le choix du matériau qui va véhiculer la couleur est également fonction du support ou elle sera appliquée. Si dans l'histoire de l'art de restituer les couleurs, la peinture occupe la place la plus importante, d’autres outils sont de plus en plus employés pour s’initier à l’art d’en faire voir de toutes les couleurs.

  • Les crayons : mélange de pigments et d'argile, les crayons de couleur sont d'excellents outils pour l'artiste débutant. Selon les rendus souhaités, on trouve des crayons gras, à mines sèches, durs à mine fine ou pastel.
  • Les craies : mélange compacté de pigments et charges minérales en poudre, les bâtonnets de craies de couleur ont évolué avec les liants.
  • Les peintures à l’eau : parmi les peintures à l’eau, il y a 3 sous-familles : peintures gommées (gouache et aquarelle), peintures à la colle, dites détrempées (différents aliments sont ajoutés pour épaissir le liant) et peintures à base de résines synthétiques (les acryliques et les vinyliques).
  • Les peintures à l’huile : parmi les peintures à l’huile, on retrouve au moins 3 sous-familles : la peinture à l’huile (inventée au XVe siècle par les grands maîtres), les alkydes (résine synthétique proche de la glycérophtalique et utilisé en peinture décorative dans le bâtiment) et les huiles solubles dans l’eau (produits récents dont le temps de séchage est 3 à 4 fois plus court qu’une peinture à l’eau tout en permettant un nettoyage des outils à l’eau).

Produits pour la préservation du bois et la protection anti-termites

ima-bois-2Il existe 4 familles de produits destinés à préserver le bois ou à le protéger des insectes ou des larves xylophages :

  • Les émulsions aqueuses : matières actives en solution solvantée dispersée dans l’eau ou dans un mélange eau-alcool (par exemple un alcool gras ou de l’éthylène-glycol…)
  • Les solutions organiques : combinaison de 2 ou 3 matières actives, un solvant (par exemple un white-spirit), des adjuvants de fixation et de stabilité des matières actives.
  • Les sels hydrosolubles : poudre ou solution aqueuse à dissoudre dans l’eau avant emploi, soit en traitement « non fixant » pour locaux secs, soit en traitement « fixant » à base d’une combinaison de chrome, cuivre et autres composés ou à base de cuivre et de biocides organiques.
  • Les produits obtenus par distillation de la houille (créosotes) : produits contenant de nombreuses impuretés (phénols, crésols, pyrroles et hydrocarbures polycycliques aromatiques) réservés aux applications extérieures pour protéger les bois exposés aux intempéries ou en contact avec le sol.