Grenelle Environnement

Etats généraux de l'environnement

Le Grenelle Environnement, renommé « Etats généraux de l'environnement » a été initié par le Président de la République, Nicolas Sarkozy lors de son discours du 21 Mai 2007 : « Le Grenelle Environnement sera un contrat entre l'Etat, les collectivités territoriales, les syndicats, les entreprises et les associations » pour engager collectivement la France pour les décennies à venir dans des actions favorables à l'environnement, autour de six thèmes :

  • G1 - Lutter contre les changements climatiques et maîtriser l'énergie
  • G2 - Préserver la biodiversité et les ressources naturelles
  • G3 - Instaurer un environnement respectueux de la santé
  • G4 - Adopter des modes de production et de consommation durables : agriculture, pêche, agroalimentaire, distribution, forêts et usages durables du territoire
  • G5 - Construire une démocratie écologique : institutions et gouvernance
  • G6 - Promouvoir des modes de développement écologiques favorables à la compétitivité et à l'emploi.

L'impact financier des mesures issues du Grenelle ont été évaluées à 50 milliards d'Euros, soit 2.7 % du PIB.

Les thèmes principaux impactant nos secteurs d'activité s'articulent autour de six points :

  • taxe et bilan carbone ( réalisation de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire)
  • Performance énergétique des bâtiments (création de la Commission SIPEV "Isolation Thermique par l'Extérieur")
  • Gestion des déchets (mise en place de la filière DDS)
  • Qualité de l'air intérieur (étiquetage en émission)
  • Affichage environnemental
  • nanotechnologies (participation à la normalisation)

La FIPEC mandatée par le Medef

Chaque groupe a été constitué de 40 membres représentant les 5 collèges (état; collectivités territoriales; salariés; responsables professionnels ; associations environnementalistes), plus une dizaine d'invités.

Devant les enjeux pour ses adhérents, la FIPEC a participé au groupe 5 et obtenu de représenter le Medef dans le groupe 6, compte-tenu de son caractère transversal et critique.

Philippe Brunet, Responsable Technique et Réglementaire Production de la FIPEC, a été nommé mandataire pour le groupe 6. Une centaine de propositions ont été faites dont une dizaine ont été retenues, avec 3 axes majeurs : imposer une variante écologique responsable dans les marchés publics, donner un accès au crédit d'impôt sur la recherche à toutes les PME et impliquer l'Éducation Nationale.