Au coeur de l'innovation industrielle, la colle participe activement aux progrès économiques et industriels de nombreux secteurs. En constante évolution, elle offre des possibilités nouvelles chaque jour. Au-delà de sa fonction principale d’assemblage, elle a des exigences spécifiques selon les multiples applications auxquelles elle est destinée.

Longtemps considérée comme une solution rapide mais temporaire, la colle est maintenant utilisée comme une solution pratique et définitive. Bien adaptée à l’usage et aux matériaux, les colles modernes remplacent avantageusement les systèmes d’attaches et de fixations classiques. De multiples utilisations qui exigent des performances techniques et conjuguent plusieurs qualités :

  • Polyvalence
  • Solidité (résistance aux hautes températures)
  • Etanchéité
  • Résistance adaptée aux matériaux
  • Durabilité
  • Gains de productivité permettant d’accroître profits et compétitivité
  • Valeur ajoutée esthétique

Les performances des colles peuvent répondre aux demandes particulières. Elles permettent par exemple :

  • Une meilleure conservation dans le temps grâce à leurs propriétés d’étanchéité et d’anticorrosion et résistent durablement aux fluctuations de température, à l’humidité et aux environnements agressifs.
  • Lorsqu'ils sont protégés par des colles, les circuits électroniques peuvent supporter des conditions atmosphériques, y compris l'humidité, et des températures de traitement comprises entre -40°C et +200°C. Dès lors, les soudures par collage des composants peuvent directement s’effectuer sur les circuits, ce qui améliore considérablement la productivité.
  • Une vitre collée sur un immeuble peut supporter une pression de 100 kilos au cm² et résister à des températures de -40°C à +80°C.
  • Avec 80 000 bouteilles à l'heure, les usines d'embouteillage modernes ont besoin de colles qui fixent instantanément les étiquettes - sans glisser, se déchirer, ou se plisser - et qui peuvent facilement être enlevées lors du recyclage.
  • L’assemblage par collage est l’un des points forts dans la production de véhicules. Il permet d‘en réduire le poids et donc ses émissions de CO2. La technique d’assemblage est la plus efficace d’un point de vue énergétique.